05 Octobre

  • Un film de  Nicolas Winding Refn
  • Avec Ryan Gosling, Carey Mulligan, Bryan Cranston, Ron Perlman, Christina Hendricks, Oscar Isaac, Albert Brooks
  • Catégorie Action
  • Durée 100 min
  • Langue Anglais
  • Réalisation Nicolas Winding Refn
  • Scénario Hossein Amini
  • Directeur de la photographie Newton Tomas Sigel, ASC
  • Montage Mat Newman
  • Costumes Erin Benach
  • Musique Cliff Martinez

Télécharger

Drive

En association avec Wild Side Films.

Un jeune homme solitaire, « The Driver », conduit le jour à Hollywood pour le cinéma en tant que cascadeur et la nuit pour des truands.
Ultra professionnel et peu bavard, il a son propre code de conduite. Jamais il n’a pris part aux crimes de ses employeurs autrement qu’en conduisant - et au volant, il est le meilleur !
Shannon, le manager qui lui décroche tous ses contrats, propose à Bernie Rose, un malfrat notoire, d’investir dans un véhicule pour que son poulain puisse affronter les circuits de stock-car professionnels. Celui-ci accepte mais impose son associé, Nino, dans le projet.
C’est alors que la route du pilote croise celle d’Irene et de son jeune fils. Pour la première fois de sa vie, il n’est plus seul.
Lorsque le mari d’Irene sort de prison et se retrouve enrôlé de force dans un braquage pour s’acquitter d’une dette, il décide pourtant de lui venir en aide. L’expédition tourne mal…
Doublé par ses commanditaires, et obsédé par les risques qui pèsent sur Irene, il n’a dès lors pas d’autre alternative que de les traquer un à un…

 Prix de la mise en scène, Festival de Cannes 2011

 

 

 

Les citations de Presse :

 

"DRIVE est bien la bombe que Cannes attendait, un film à la Michael Mann mais en mieux, un polar violent et vénéneux"  (STUDIO CINE LIVE)

"DRIVE s'inscrit dans la lignée des Heat de Michael Mann, un grand film criminel du cinéma américaine"            "DRIVE : un thriller sans graisse mené de main de maître"  (LE MONDE)

"DRIVE démontre la capacité de Refn à traverser avec panache les codes visuels du film noir permettant à Ryan Gosling de briller comme jamais"  (LIBERATION)

"Sublime polar qui concilie cinéma d'auteur et oeuvre grand public"                                                            "Une sensation unique [...] ce polar met le spectateur en apesanteur dans un conte urbain dont une citée tentaculaire est l'écrin"  (20 MINUTES)

"Original et puissant"  4 étoiles  (METRO)

"Ryan Golsling imprime une séduction diffuse, à la Steve Mc Queen ou à la Clint Eastwood"  (LE FIGARO)

"Nicolas Winding Refn a su diriger Ryan Gosling avec le brio d'un Scorsese face à De Niro"  (ELLE)

"Nicolas Winding Refn, réalisateur du très réussi DRIVE, reste comme la belle révélation de cette édition du festival de Cannes"  (L'EXPRESS)

 " DRIVE dépasse ses atours d'"actioner pulp" remarquablement troussé : chaque silence, chaque ralenti, chaque poursuite, chaque fusillade, chaque baiser, suinte de poésie mélancolique et prend des dimensions émotionnelles que seul le grand cinéma est capable de créer. Un chef-d'oeuvre intemporel, universel, inépuisable"  (CINEMA TEASER)

"DRIVE est un coup de maître qui confirme le talent de l'auteur de la trilogie Pusher et du Guerrier Silencieux"  (CRITIKAT)

"Nicolas Winding Refn a changé et s'est épanoui dans le cadre d'un film accessible au plus grand nombre [...] alternant des fulgurances poétiques et des courses-poursuites, furtives mais inoubliables"  (EXCESSIF)

"Avec DRIVE, l'adaptation du roman éponyme de James Sallis, Nicolas Winding Refn frôle la perfection"         (LE JOURNAL DU DIMANCHE)

"Porté par une musique pop comme sortie des années 1980, DRIVE multiplie les ralentis et réussit un mariage improbable entre la romance la plus délicieusement fleur bleue et un déchaînement de violence qui rappelle le cinéma sud-coréen, union contre nature qui trouve son paroxysme dans une séquence d'ascenseur absolument sidérante"  (LE PARISIEN)

"À l'instar de tous les grands films de genre, DRIVE offre au spectateur ce qu'il attendait, en mieux, la surprise et l'originalité venant décupler le plaisir du même"  (POSITIF)

"On reste impressionné par la mise en scène de NWR, bloc de granit sans faille ou presque qui, à la façon d'un Paul Verhoeven, augure d'un bel avenir de maverick européen à Hollywood"  (LES INROCKUPTIBLES)

"Nicolas Winfing Refn a réussi à fondre voiture et cinéma, en honorant leur fonction première : nous transporter"  (TELERAMA)

"DRIVE, hâtivement présenté comme un pastiche des thrillers 80's de William Friedkin et de Michael Mann, propulse enfin son auteur vers la stratosphère des grands"  (PREMIERE)