7 SEPTEMBRE 2011

  • Un film de  Nanni Moretti
  • Avec Michel Piccoli, Nanni Moretti
  • Catégorie Comédie dramatique
  • Durée 104 min
  • Langue Italien
  • Réalisation Nanni Moretti
  • Scénario Nanni Moretti, Francesco Piccolo, Federica Pontremoli
  • Directeur de la photographie Alessandro Pesci
  • Montage Esmeralda Calabria
  • Costumes Lina Nerli Taviani
  • Musique Franco Piersanti

Télécharger

Habemus Papam

Après la mort du Pape, le Conclave se réunit afin d’élire son successeur. Plusieurs votes sont nécessaires avant que ne s’élève la fumée blanche. Enfin, un cardinal est élu !

Mais les fidèles massés sur la place Saint-Pierre attendent en vain l’apparition au balcon du nouveau souverain pontife. Ce dernier ne semble pas prêt à supporter le poids d’une telle responsabilité.

Angoisse ? Dépression ? Peur de ne pas se sentir à la hauteur ?

Le monde entier est bientôt en proie à l’inquiétude tandis qu’au Vatican, on cherche des solutions pour surmonter la crise…

Sélection officielle, Festival de Cannes 2011

 

Les Citations de Presse :

 

"Habemus Papam est un chef-d’œuvre, le plus beau film de son auteur"                                                           "La magnificence formelle et les hauteurs inouïes où évolue désormais la mise en scène de l’auteur"   "Faramineux personnage de Melville, le pape en fuite interprété par un admirable Michel Piccoli"                       "La beauté de Habemus Papam réside dans cette indécision qui en fait une sorte de film-catastrophe sans objet, partagé entre déni (la comédie dans les arcanes du Vatican) et consternation (le monde extérieur figé dans la terreur)"  (LES CAHIERS DU CINEMA)

"L'essentiel de ce film qui émeut souvent sans qu'on s'y attende (...) est l'un des plus beaux films de Nanni Moretti, un spectacle d'une invention constante"  (LE MONDE)

"Non seulement "Habemus Papam" n'est jamais où on l'attend, mais il tient le parfait équilibre entre la comédie — les cardinaux, montrés comme de grands enfants attendrissants, participent à un tournoi de volley en attendant le retour de leur chef évadé! — et la mélancolie incarnée par Piccoli, bouleversant de vulnérabilité"     (LE PARISIEN)

"La vraie Palme d'Or de Cannes 2011"                                                                                                     "Habemus Papam, l’irrésistible comédie vaticane et mélancolique d’un Nanni Moretti en état de grâce"  (TRANSFUGE) 

"Le nouveau film de Nanni Moretti, mélancolique et malicieux, nous montre un Michel Piccoli au sommet de son art [...] Une ode inspirée à la liberté individuelle, une réflexion mordante sur les aléas du pouvoir, une critique ironique de la psychanalyse, un composé très subtil de drôlerie et de mélancolie"  (MARIANNE)

"Le pape en grande pompe : Moretti offre à Piccoli l'un de ses meilleurs rôles"  (PREMIERE)