25 JANVIER

  • Un film de  Patricia Mazuy
  • Avec Marina Hands, Josiane Balasko, Bruno Ganz
  • Catégorie Drame
  • Durée 101 min
  • Langue Français
  • Réalisation Patricia Mazuy
  • Scénario Simon Reggiani, inspiré par Patrick Le Rolland, adapté par Patricia Mazuy
  • Directeur de la photographie Caroline Champetier
  • Montage Mathilde Muyard
  • Musique John Cale

Télécharger

Sport de filles

Révoltée par la vente du cheval d'obstacle qu'on lui avait promis, Gracieuse, cavalière surdouée, claque la porte de l'élevage qui l'employait.

Elle redémarre à zéro en acceptant de rentrer comme palefrenière dans le haras de dressage qui jouxte la ferme de son père. La propriétaire, Joséphine de Silène, y exploite d'une main de fer la renommé internationale d'un entraîneur allemand, Franz Mann, ancien champion cynique et usé dont les riches cavalières du monde entier se disputent le savoir - mais aussi le regard !

Ce microcosme de pouvoir et d'argent n'attend pas Gracieuse qui n'a pour seules richesses que son talent, son caractère bien trempé et surtout sa rage d'y arriver. Branchée sur 100 000 volts, prête à affronter Franz Mann lui-même et tous les obstacles - jusqu'à se mettre hors-la-loi, elle poursuit son unique obsession : avoir un cheval pour elle, qu'elle emmènerait au sommet...

 

OU VOIR LE FILM ?

RETROUVEZ LA PROGRAMMATION DU FILM EN CLIQUANT ICI.

 

Par la réalisatrice de Saint-Cyr

Voir

Les Citations de Presse

"Aristocrate et populaire, le film est franchement formidable"  (LE MONDE)

"Patricia Mazuy dessine un beau portrait de femme solitaire, en révolte contre une autorité qui l'enserre dans un étau de conventions et de devoirs."  (STUDIO CINE LIVE)

"Marina Hands en Gracieuse, c'est l'éloge de la persévérance qui s'épanouit lorsqu'elle arrive à ses fins."  (ELLE)

"Une histoire solide portée par des acteurs convaincants."  (LE PARISIEN)

"Rivalités entre cavalières, pur-sang qu'on "abîme" ou qu'on arrange : le centre du film se situe dans ces forces animales qui nous gouvernent (...). L'un des plus beaux westerns de Patricia Mazuy."  (LES INROCKUPTIBLES)

"Cette mise en scène concrète, précise, physique, surprend et séduit."  (TÉLÉRAMA)

"Une plongée originale dans le monde des compétitions hippiques."  (VSD)

"Investie, Marina Hands va jusqu'au bout de son personnage avec une conviction communicative."  (PARIS MATCH)

"Une mise en scène à fleur de peau, épousant à merveille la rage sourde de son héroïne."  (LE NOUVEL OBSERVATEUR)